Les SUV consomment-ils plus que d’autres voitures ?

Les SUV consomment-ils plus que d’autres voitures ?

Cela fait quelques temps que les SUV sont mal vus et accusés par d’innombrables associations protectrices de la nature, et de figures politiques exerçants dans le même cadre. Le problème principale de ces voitures, d’après eux, c’est le fait que ces voitures consomment beaucoup trop d’énergie et d’émettre un très grand nombre de polluants ainsi que de grandes quantité de CO2 dans l’air, ce qui aurait tendance à nuire à la planète. Mais en réalité, la vérité est bien différente ! C’est ce que nous allons essayer de vous expliquer dans l’article qui suit.

Est-ce que les SUV sont plus polluantes que d’autres voitures ?

D’abord, on peut dire que l’IFPEN a démenti l’effet polluant des SUV en comparaison avec les autres types de voitures.

Cela est dû en réalité à un amalgame dont aurait été victime les véhicules SUV. Une étude entreprise par l’IFPEN, et mandatée par le ministère de l’Écologie, sur 22 voitures, dont trois SUV de cinq et sept places (donc de grands SUV) de type essence et de type diesel. La conclusion de cette étude était que les voitures respectaient peu les normes, ou pas du tout, d’émission de polluants dans l’air.

Si on regarde les résultats de cette étude de plus près, on voit clairement que vingt voitures ont réussi le test, c’est-à-dire qu’elles émettent une quantité tout à fait acceptable de polluants et de CO2 dans l’air, et seulement deux d’entre elles ont échoué et en émettent une trop grande quantité. Les deux voitures concernées par cet échec étaient des berlines et non pas l’une des trois SUV choisis dans l’expérience !

En effet, les trois SUV choisis ont passé le test haut la main, que ce soit les modèles diesel ou les modèles essence. Aucune preuve n’atteste de la véracité des propos disant que les SUV seraient plus polluants. Certes ils le sont indéniablement, mais certainement pas plus qu’une berline professionnelle ou une citadine.

Est-ce que les SUV consomment vraiment plus ?

Un deuxième point fortement remis en question à propos des SUV, c’est leur taux de consommation. Certaines personnes attestent que leur consommation s’élève à 20 % de plus que les modèles standards. Il a été possible à nos experts de vérifier cela eux-mêmes en utilisant un protocole de certificat ISO 9001. Il est très normal qu’une voiture aussi grande qu’un SUV soit plus consommatrice d’énergie et de carburant, c’est aussi le cas des 4×4 et encore plus des camions…etc.

Néanmoins, est-ce réellement vrai que le taux de pollution soit aussi élevé par rapport à la moyenne ? Et bien cela est complètement faux.

Il faut savoir que le taux de pollution pour la plupart des modèles SUV est de 9 %, avec un :

  • Un minimal de 4 %.
  • Un maximum de 15 %.

Ce qui est bien plus logique et acceptables que les pourcentages cités par un public non aguerri.

Les progrès de ces dernières années

Il faut savoir que les constructeurs ont travaillé d’arrache-pied et travaillent encore sur l’élaboration de modèles de plus en plus pratiques et de moins en moins polluants, réduisant ainsi considérablement le pourcentage de pollution supérieur cité précédemment. Il existe deux raisons principales à cet effort :

  • Amendes pour non conformité ;
  • Le succès des SUV.

Toutes les marques produisant des modèles SUV ont fait des efforts énormes afin de pouvoir proposer des modèles beaucoup plus fins et pratiques émettant des quantités de CO2 inférieures aux versions précédentes.

Enfin, on peut dire qu’en choisissant un SUV, les utilisateurs laissent souvent tomber des voitures de type berlines dont les consommations étaient supérieures à celle d’un SUV.

Autrement dit, opter pour une SUV pourrait être une solution pour réduire le niveau de consommation.

En résumé, il faut comprendre que les SUV ne sont pas un fléau à abattre sur le marché automobile mais possèdent bien un potentiel à développer.

Replies: 0 / Share:

You might also like …

Post Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *